La varicelle de Lou

Quand et comment ?

Lou à eu la varicelle à 15 mois « grâce » à Enzo, le fils de très bons amis à nous. Nous étions « content » qu’elle l’ai si tôt, pour nous plus elle l’avait tôt mieux c’était.

Comment cela s’est passé ?

Ce n’était pas une grosse varicelle, quelques boutons sur le visage et sur le corps mais la majorité des boutons étaient situés au niveau de la couche, la il y avait vraiment beaucoup de boutons partout. Cela devait être désagréable à cet endroit mais disons que l’avantage c’est qu’elle ne pouvait les toucher.

Lou ne s’est jamais gratté même si elle se frottais parfois les jambes, je penses que ceux situés sous la couche la grattait tout de même.

Il y a un pique de fièvre la première nuit après l’apparition des premiers boutons mais c’est tout. Sinon finalement cette varicelle est passé presque inaperçue.

Comment l’avons nous traité ?

Uniquement avec de l’argent colloïdal en spray sur chaque boutons à chaque change.

L’argent colloïdal est une solution d’ions d’argent et de particule d’argent colloïdale. Connu pour être un puissant antiseptique et est souvent considéré comme une alternative naturelle aux antibiotiques. (attention cependant, cela ne doit pas s’utiliser sans se renseigner auparavant, et ne doit pas être mal utilisé ou sur dosé)

Pour éviter les démangeaisons nous lui avons donné des billes homéopathiques « apis mellifica ».

Pour les cicatrices une fois que les croutes seront tombés nous avons mis de la crème « La Roche Posay, Cicaplat, Baume B5 » (avec indice de protection solaire 50) surtout pour les boutons du visage.

Docteur ou pas docteur ?

Nous n’avons pas emmené Lou chez le pédiatre. J’ai appelé pour le prévenir mais je savais déjà que je voulais la traité à l’argent colloïdal et comme le pédiatre ne peut rien faire de plus, il n’a pas vu Lou. Je l’ai noté moi même sur son carnet de santé. Je précise que nous avions plusieurs enfants dans notre entourage qui avait la varicelle dont j’étais rodé niveau conseils.

Nos conseils

Ne pas trop couvrir votre enfant, il ne faut surtout pas qu’il ai « chaud » pour éviter les démangeaisons et cela en particulier la nuit. Une douche (même uniquement à l’eau) matin et soir, toujours pour les même raisons. Eviter de trop en parler, il faut essayer que l’enfant n’y pense pas pour ne pas se gratter. Les premiers jours surtout privilégier les vêtements amples et en coton.

En bref

Nous n’avons pas donné tout un tas de médicament à Lou, ce n’est vraiment pas notre genre. Nous avons essayé de ne pas trop en parler devant Lou, pour ne pas lui faire penser qu’elle avait des boutons, et surtout nous ne lui avons pas dit de ne pas se gratter, elle ne le faisait pas alors nous ne voulions surtout pas lui en donner l’idée. En bref a part les boutons au niveau de la couche qui étaient vraiment très nombreux et douleurs, la varicelle est passé assez inaperçu.

Je n’ai d’ailleurs que peu de photos ou l’on voit bien ses boutons, forcément je ne vais pas prendre ses fesses en photos et surtout vous les partager ici.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s